Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 15:40
Nous sommes des personnages de romans
Mmichele-bernstein 600
 

-N’avez-vous pas remarqué, interrompit Carole, comme nous avons tous des noms de personnages de romans : Gilles et Bertrand ; Renaud, Carole, Geneviève ? C’est bien drôle. Les héros à la mode portent ces noms-là.


-C’est ça, dit Gilles, justement nous sommes des personnages de romans, ne l’avez-vous pas remarqué ? D’ailleurs, vous et moi, nous parlons par petites phrases sèches. Nous avons même quelque chose d’inachevé. Voilà comment sont les romans. On ne tient pas compte de tout. Il y a une règle du jeu. Ainsi, notre vie est aussi prévisible que dans les romans.

 
 

  Michèle BERNSTEIN

Tous les chevaux du roi

Éditions Allia, Paris, 2004, p83

(première édition publiée chez Buchet-Chastel en 1960)

 
 
 
Allia
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 11:00
Ralph Eugene Meatyard
 Meatyard2 600
 

 Ralph Eugene Meatyard (1925-1972)

 Boy waving  arms, 1960

 
 *
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 18:49
Lucy Glendinning, Feather Child
Lucy-Glendinning-Feather Child 600
 
 Lucy Glendinning, Feather Child, 2010-2012
 
 *
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 09:00
Rêve d'une petite fille qui voulut entrer au carmel
ERNST-rêve-d'une-petite-fille-qui-voulut-entrer-au-carmel
 
 

 Max ERNST

 Rêve d'une petite fille qui voulut entrer au carmel

 
*
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 10:21
 Conturbatio
botticelli-uffizi-annonciation 300 

Dans son ouvrage L'œil du Quattrocento, l'historien d'art britannique Michael Baxandall fait état de cinq phases de l’Annonciation  en se fondant sur  un sermon de Fra Roberto Caracciolo da Lecce :

"C'est le troisième mystère, celui du Colloque angélique, qui traduit pleinement le sentiment du XVe siècle à l'égard de ce que Marie a ressenti affectivement au moment crucial que le peintre avait à représenter. Fra Roberto analyse le récit de saint Luc (I : 26-38) et énumère cinq conditions ou états spirituels et mentaux successifs, imputables à Marie :

Le troisième mystère de l'Annonciation est appelé Colloque angélique, qui comporte cinq conditions louables de la Sainte Vierge :

 

1. Conturbatio           trouble

2. Cogitatio               réflexion

3. Interrogatio           interrogation

4. Humiliatio              soumission

5. Meritatio                mérite

La première des conditions louables s'appelle Conturbatio ; comme l'écrit saint Luc, quand la Vierge entendit la salutation de l'Ange -"Je te salue, toi pleine de grâce, le seigneur est avec toi, bénie sois-tu entre toutes les femmes"-, elle se troubla. Ce trouble, comme l'écrit Nicolas de Lyra, ne venait pas de son incrédulité mais de sa surprise, car elle avait l'habitude de voir des anges et s'étonnait non pas du fait de l'apparition de l'Ange, mais bien plus de l'altière et magnifique salutation par laquelle l'Ange lui faisait comprendre des choses si étonnantes et magnifiques, et elle, dans son humilité, en était étonnée et confondue". (1)

 

   

"Les prédicateurs préparaient le public au répertoire des peintres, et les peintres respectaient la catégorisation émotionnelle généralement admise de l'événement. Et même si, sans les indications données par Fra Roberto, il nous est possible de saisir une vague sensation de trouble ou de réflexion ou d'humilité dans l'image de cette scène, il est indubitable que la connaissance plus explicite des catégories du XVe siècle peut aiguiser notre capacité à percevoir des différences. Elle nous permet de percevoir, par exemple, que Fra Angelico, dans un grand nombre de ses Annonciations, ne s'est jamais beaucoup éloigné du type d'Humiliatio, tandis que que Botticelli se rapproche témérairement de Conturbatio ; (...) ou que, dans les années 1500, des peintres s'essayaient à des types plus complexes et plus mesurés de Conturbatio que le type traditionnel adopté par Botticelli ; ceux-ci partageaient la réprobation de Léonard à l'égard du mode violent :


... Il y a quelques jours, j'ai vu dans un tableau un ange qui, dans son Annonciation, semblait vouloir chasser Marie hors de la pièce avec des mouvements évoquant cette sorte d'agression que l'on peut manifester contre quelque ennemi détesté ; et Marie, comme si elle était désespérée, semblait vouloir se jeter par la fenêtre. Veillez à ne pas tomber dans ces erreurs."(2)

 

botticelli-uffizi-annonciation-detail 300 
lotto-annonciation-recanati-detail 300
Qu'aurait donc bien pu penser Léonard de Vinci de la furieuse Conturbatio que Lorenzo Lotto a fait subir à Marie dans son Annonciation de Recanati ? L'Ange est en train de l'effrayer, le regard de Marie se lève (vers le ciel ?) mais croise intensément celui du fidèle -que je deviens à l'instant même où je regarde l'œuvre-, me faisant ainsi partager ce moment exceptionnel et inquiétant. Daniel Arasse note au sujet de ce tableau -dans son ouvrage sur Le Détail - que  Lotto produit ici du fait de son dispositif, une œuvre dévote en installant la Vierge au plus prêt du dévot "face à face avec lui" et indique que "l'irrégularité et la singularité de l'œuvre visent à susciter l'interrogation du fidèle face au mystère représenté devant ses yeux". (3)
 
 
   
 

(1) Michael BAXANDALL, L'œil du Quattrocento, Paris, Gallimard, 1985, p. 82

 

(2) Michael BAXANDALL, L'œil du Quattrocento, Paris, Gallimard, 1985, p. 88

 

(3) Daniel ARASSE, Le Détail", Paris, Flammarion, Édition couleur de 1992, collection Idées et recherches, p. 88

    
   
   
   

illustrations :


1.Sandro BOTTICELLI, Annonciation,

vers 1490, Florence, Uffizi, Panneau

2. idem (détail)

3. Lorenzo LOTTO, Annonciation, vers 1527, Recanati, pinacothèque communale (détail). Complet ici

 
   
   
   
   
   
   
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 14:45

 

 

 

 

30   JUILLET  2013     Aleksei PECHNIKOV

 

29   JUILLET  2013     Maya DEREN, Meshes of the Afternoon

 

27   JUILLET  2013     Lorenzo LOTTO, Annonciation

 

22   JUILLET  2013     Kim NOVAK-Alfred HITCHCOCK

 

21   JUILLET  2013     Die Himmel

 

 

 

 


Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 10:50
Aleksei Pechnikov
Aleksei-Pechnikov 600
 
 
 
 Aleksei Pechnikov
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 19:55
Maya Deren, Meshes of the afternoon
Maya-Deren-in-Meshes-of-the-afternoon 600
 
 Meshes of the Afternoon (1943), photogramme
 
 Maya Deren
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 16:10
Lorenzo LOTTO, Annonciation
lotto-annonciation 300

  Au sixième mois, Dieu a envoyé le messager Gabriel dans une ville de Galilée appelée Nazareth auprès d'une jeune femme fiancée à un homme nommé Joseph. Il appartenait à la maison de David. La jeune femme se nommait Marie.

   Il s'est approché d'elle et a dit : Salut, toi que le Seigneur favorise et accompagne. Ces mots l'inquiétaient. Elle cherchait à comprendre le sens de cette salutation.
   Le messager lui a dit : N'aies plus peur, Marie. Tu as attiré la faveur de Dieu : tu seras enceinte et tu accoucheras d'un fils . Nomme-le Jésus. Il sera grand et on l'appellera fils du Très-Haut. Dieu le Seigneur lui donnera le trône de David, son père. Il règnera sur la maison de Jacob, éternellement. Il n'y aura pas de fin à ce règne. Marie a demandé au messager : Comment est-ce possible puisque je ne vis auprès d'aucun homme ?

   Le messager a dit : Un souffle saint viendra sur toi et une force du Très-Haut te couvrira d'ombre. C'est pourquoi celui qui va naître est saint et sera appelé fils de Dieu. Élisabeth ta parente est enceinte, elle aussi, dans ses vieux jours, d'un fils. Elle le porte depuis six mois et pourtant on l'avait dite stérile. Car rien n'est impossible à Dieu.

  Marie a répondu : Je suis l'esclave du Seigneur. Qu'il m'arrive selon ce que tu dis.

   Le messager l'a quittée.

 

L'Évangile de saint Luc (I, 26-38)

   

  Une Annonciation est avant tout un récit, celui d'un dialogue entre une femme, Marie et un ange, Gabriel. Et voici ce dialogue -extrait de Évangile de saint Luc- à partir duquel chaque peintre a représenté l'Annonciation.

 Dans 80% des cas, l'archange Gabriel est à gauche de l'espace délimité par le peintre et Marie à droite. Ceci  est simple à expliquer : il s'agit d'un récit et la culture occidentale fait que nous lisons de gauche à droite. Lorenzo Lotto ne se soumet pas à cette règle comme à un certain nombre d'autres dans ce tableau. Mais c'est surtout l'intrusion du chat qui capte toute l'attention : les chats n'apparaissent jamais dans cette scène. En 1999 Daniel Arasse publie un ouvrage intitulé L'Annonciation italienne chez Hazan : aucun chat n'y figure (ni même la fameuse Annonciation de Lotto-dite de Recanati- reproduite plus haut). Il va falloir aller chercher dans un autre livre de Daniel Arasse, L'Homme en jeu (également chez Hazan) pour trouver un texte traitant de cette Annonciation de Recanati. Et, concernant le chat, l'analyse est surprenante :


Le chat haineux et craintif était sans doute l'élément le moins étrange de l'image ; son diabolisme traditionnel justifie sa fuite devant Gabriel. L'étrange vient ici surtout de l'expression et de la gestuelle exacerbée qui soulignent une communication intense entre des personnages pourtant isolés. La disposition globale de l'image change profondément les données du modèle inventé par Titien ; dans l'Annonciation de Trévise , tout concourait en effet à la logique narrative et à l'impact dramatique sur le spectateur ; ici, l'impact est distancié par un aspect presque caricatural et par la simplification extrême du sol  et des murs. Lotto veut, en fait, empêcher une lecture "anodine" ou même plaisante de l'image, il s'agit de renouveler un thème rebattu et de créer un choc moins esthétique (car l'image est gênante) que moral. L'Annonciation de Recanati oblige le spectateur à s'interroger sur l'étrangeté de la scène, c'est-à-dire finalement sur le mystère même de l'Incarnation. Il rejette l'élégance ou la virtuosité brillante pour faire appel à une dévotion exacerbée.


Daniel Arasse,

L'HOMME EN JEU, Les génies de la Renaissance,2008, Éditions Hazan, p 110

   
   
   
   

 Lorenzo LOTTO,

Annonciation, vers 1527

Recanati, pinacothèque communale

 
   
   
   
   
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 17:09
Kim NOVAK-Alfred HITCHCOCK
kim-no 600
 
 

 Une fois le tournage de Vertigo terminé, je suis allée voir Hitchcock :

-"Voudriez-vous s'il vous plaît éclairer ma lanterne sur deux ou trois choses que je n'ai pas comprises ?"

Il m'a répondu :

-"Ma chère, il y a des choses qui ne sont pas faites pour être élucidées".

 

 

Kim NOVAK

Entretien avec Christian FEVRET, mars 1997, Les Inrocks.

 
 
 
 
 
 
Portrait of actress Kim Novak w. Siamese cat. (Photo by Eliot Elisofon/Time & Life Pictures/Getty Images)
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

attraper les mouches

Fumier