Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 07:00
Panem et Circenses III
ni vrai ni faux

Wim Delvoye est un artiste qui produit généralement des œuvres drôles, surprenantes, et d'une grande exigence technique. Une sorte de contagion se produit d'un objet à l'autre dans ses réalisations : ici nous identifions clairement les cages d'un terrain de football.
L'objet est courant, voire trivial.
Mais cet objet si courant, auquel nous dédions une fonction évidente, non négociable, est décoré, tapissé le plus soigneusement possible de vitraux. Des vitraux véritables, fabriqués par de véritables artisans. On connaît la fonction attribuée aux vitraux, leur dimension sacrée, liée à un espace voué au recueillement, associée à un lieu de culte. Confrontation de deux mondes, de deux fonctions à priori éloignées : la dimension sacrée est abolie (...?) du fait de la présence de l'objet sportif ; la dimension sportive l'est également puisque la violence de la balle pénétrant dans l'espace des cages ne laissera aucune chance aux vitraux qui rendra, de toute façon, dangereuse (et aberrante) la pratique de ce sport d'équipe...

En transformant une planche à repasser en écusson, en tatouant une peau de cochon, ou de poulet, l’artiste ne fait pas simplement œuvre provocatrice. Ces gestes ouvrent un espace pour la signification, ils rendent visibles l’impensé de formes et de fonctions épuisées par leur usage. Ainsi ces buts de football aux allures de vitraux de brasserie ou d’église soulignent le caractère quasi religieux du football mais aussi leur dimension sexuelle («Ce but, c’est pour pénétrer. C’est quelque chose qu’on traverse, qu’on perce *…»)


Bernard Marcadé
Il n'y a pas de second degré-
Remarques sur la figure de l'artiste au XXe
siècle
Éditions Jacqueline Chambon, 1999, p 246

* «Wim Delvoye : entretien avec Nestor Perkal» in Vim Delvoye, Musée départemental de Rochechouart, 1995, p 23

photographie :

-Wim Delvoye, Panem et Circenses III, 1989,
métal peint, verre transparent et coloré, verre coloré peint, plomb,
209 x 304 x 110 cm, FRAC des-Pays-de-la-Loire
,
©Wim Delvoye extrait du site exporevue.com

Partager cet article

Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

laurence 15/01/2007

J'avais jamais vu le foot sous cet angle.... dommage que la coupe du Monde soit passée ;-)

holb 15/01/2007

Ces temps-ci, je fais équipe avec les Belges  : j'adore leur façon de voir les choses !  :-)