Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 07:28
 apocalypse
   
Le soleil    (photogrammes)        Alexandre Sokourov              apocalypse

Александр Сокуров

   
Repost 0
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 18:08
Visions apocalyptiques
   
Le soleil    (photogrammes)        Alexandre Sokourov             visions apocalyptiques.

Александр Сокуров

   
Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 19:00
Visions apocalyptiques
 
 
Le soleil    (photogramme)        Alexandre Sokourov             visions apocalyptiques.

Александр Сокуров

Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 13:05
Tuti li mundi 
goya-tutilimundi-200.jpg
Sur une vieille porte de grange en bois encadrée de montants en briques, deux orifices à hauteur d'homme permettent de découvrir un extraordinaire spectacle : une femme nue, la tête cachée, gît, renversée sur des branchages. Ses cuisses, largement écartées montrent un sexe glabre et tumescent d'androgyne ; elle tient à bout de bras un bec Auer éclairé électriquement. Derrière elle, un paysage photographique (suisse ?) retouché, comportant une chute d'eau actionnée par un moteur, est baignée d'une lumière irréelle.*
                             
Description de Etant Donnés: 1. La chute d'eau, 2. Le gaz d'éclairage. de Marcel Duchamp
1946-1966 Philadelphia Muséum of art
   
Tuti li mundi de Goya / Étant donnés, de Marcel Duchamp. Deux machines à voir. Ou plutôt, deux machines à regarder. Deux effractions du regard. Un transit intestinal du regard chez Goya qui fait du regardeur regardé une machine de vision, un cloaca-obscura. Ce Tuti li mundi c'est le Mondo Novo, le cosmorama portatif traîné de village en village, l'appareil merveilleux qui enchantait les foules : on approchait son œil du trou et on y voyait des formes colorées qui bougeaient et faisaient rêver et rire (sans doute).
Dans Étant donnés, de Marcel Duchamp, l'acte est complexe, radical, et tend à provoquer le malaise. Le corps abandonné et nu est associé à la mort, à une sexualité par effraction, elle-aussi. Le regard est l'acteur de cette effraction ; la mise en scène nous renvoie à notre rôle définitif de voyeur. Ne s'agit-il pas de cette situation, toujours la même, dans laquelle nous nous trouvons lorsque l'on regarde n'importe quelle œuvre d'art ?
   
   
illustration : "Tuti li mundi", Album C, folio 71 - Francisco Goya in catalogue de l'exposition "Dibujos españoles en la Hispanic Society of America", Barcelone, 2007,  p.257

*Pierre Cabanne, Duchamp & Cie, Éditions Pierre Terrail, 1997, p  172
   
   
   
   
   
Repost 0
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 15:12










06
AOÛT 2007 Musca depicta

02 AOÛT 2007 Michelangelo ANTONIONI





....
Repost 0
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 17:53







musca depicta 
fly32.gif
 
 
Repost 0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 16:05
   Michelangelo Antonioni
antonioni-200.jpg
Entre las muchas maneras de combatir la nada, una de las mejores es sacar fotografías *       

Julio Cortázar

"Les fils de la Vierge",
nouvelle extraite du recueil :
"Les armes secrètes"
Éditions Gallimard, Paris, 1963, p.133
   
 
Michelangelo Antonioni est mort lundi 30 juillet. Aujourd'hui, jeudi 2 août, son enterrement réunissait des centaines de personnes à Ferrare.
Antonioni avait eu une palme d'or à Cannes en 1967 pour son film Blow up qui racontait une étrange histoire  dont le héros était un photographe.
Quel rapport entre Julio Cort
ázar et Michelangelo Antonioni, excepté l'évocation de la photographie ?  Le rapport est que le film d'Antonioni est une libre adaptation de cette très belle nouvelle de Cortázar, encore plus belle et plus mystérieuse dans sa forme que l'excellent film d'Antonioni.
A la suite des conseils de lecture d'une lectrice fidèle du blog, j'avais eu l'occasion d'évoquer cette filiation le 24 juillet 2006, juste un an avant la disparition du cinéaste.
 
* "Parmi les nombreuses façons de combattre le néant, une des meilleures est de prendre des  photographies"
 
 liens :

* libération
* Le Monde
* Le Figaro
* Le soir
* Très beau portfolio du journal belge Le soir
* La Tribune de Genève



illustration : photo AFP extraite de la page du Figaro
         
                   
                   
Repost 0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 13:48








31 JUILLET 2007 Sommaire de juillet 2007

23 JUILLET 2007 On the road

22 JUILLET 2007 Ouka LELE

21 JUILLET 2007 Jean-Philippe CHARBONNIER

20 JUILLET 2007 Images de l'hystérie - Georges Didi-Huberman

19 JUILLET 2007 Ludwig WITTGENSTEIN

18 JUILLET 2007 Joel-Peter WITKIN

17 JUILLET 2007 David NEBREDA

16 JUILLET 2007 Diane ARBUS .2

15 JUILLET 2007 Diane ARBUS

14 JUILLET 2007 Raymond DEPARDON

09
JUILLET 2007 La Chine et les images




....
Repost 0
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 07:15
on the road



sailor-lula-550.jpg
 
Repost 0
22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 16:53
    Ouka Leele
représentations de (la folie), de l'écart, du dérèglement



ouka-lele-200.jpg

Le sport de haut niveau et les philosophies éminentes du XXe siècle ont cela en commun que pour tirer quoi que ce soit de l'un comme des autres, il faut les concevoir comme des propos sur le niveau de lévitation.

Peter Sloterdijk
Ecumes Sphères III
Maren Sell Éditeurs, 2005
extrait du chapitre "Antigravitation et gâterie", p. 644
 
Ouka Leele est une artiste espagnole qu'une folie douce anime agréablement. Couleurs, perruques et extravagances...
                   
photographie : Le Baiser, 1980, ©Ouka Leele

liens:

*
quelques œuvres de l'artiste
* encore quelques photos de l'artiste
* ouka leele site
                   
                   
Repost 0

attraper les mouches

Fumier