Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 19:22
Cuve mélancolique, Nicolas Boulard, 2008


       

       
 
in :

Palimpseste, un bon pré-texte

Galerie Xippas
108 rue vieille du temple
75003 Paris
jusqu'au 11 octobre

       
       
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 18:01

Vous êtes tous mes amis :Nuit Blanche à Paris, samedi 4 octobre 2008
     
Une Nuit Blanche à Paris. Cette année je n'y étais pas, mais j'avais un espion... Armé d'un bon appareil photo, comme Pierrick.  Pierrick ou Jean-Loup ? Avec sa bonne gueule du type pas réveillé, il a collé au sujet : Nuit Blanche pour tout le monde ! Scène, fond bleu, éclairages, assistantes et accessoires et la queue pour se faire tirer le portrait. «Vous êtes tous mes amis». Quelques élus, eh, eh. Bertrand Delanoë, maire de Paris, et puis des anonymes.
     



     
Le propos était de s'incruster dans les photos perso de Pierrick ; quelques déguisements (tissu panthère, lunettes d'aviateur ou chapeau de cow-boy), un coup de peigne, une grimace bien calculée et clic ! Tout ça sur fond bleu pour mieux détourer sur le logiciel de traitement de l'image. Étape suivante, l'incruste dans une photo du Sorino avec son décor de carte postale puis l'agrandissement et la projection sur la façade de la gare de l'Est.
Poilade assurée. Une décharge à signer pour pouvoir montrer les photos dans les expos à venir :
«Vous êtes tous mes amis». Du bonheur. Du Sorin, quoi.
     



     
Du Pierrick Sorin tout craché. NO ALCOHOLIC BEVERAGES PERMITTED : sur la photo du dessus, le gus avec le sombrero et la chemise bleue, vous l'avez reconnu, c'est Pierrick et l'autre  avec le chapeau de cow-boy, celui qui se fait servir à boire, c'est Charlie, mon fils. Je vous avais dit : j'avais un espion...
     
     
     
     
     
Voir également :

* Pierrick Sorin : Nantes, projets d'artistes
* Pierrick Sorin, Enghien 1
* Pierrick Sorin, Enghien 2
* Pierrick Sorin, Enghien 3
* Pierrick Sorin, Enghien 4
     
     
     
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 08:46






27 SEPTEMBRE 2008
  Vénus

24 SEPTEMBRE 2008
  ...me vient le tourment.

21 SEPTEMBRE 2008   Film pour les grands... et les petits

19 SEPTEMBRE 2008   De l'utilité de la photographie

18 SEPTEMBRE 2008
  Image-fantôme

17 SEPTEMBRE 2008   Un art si généralement admiré

16 SEPTEMBRE 2008   S'inventer

15 SEPTEMBRE 2008   P(art)faire

14 SEPTEMBRE 2008
  Sylvie Blocher,Chartreuse de Mélan
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 19:40
Vénus
«La Vénus de Cnide était installée au cœur d'un petit temple rond avec vue sur la mer, entouré d'un jardin planté de vignes, de myrte et de lierre que devaient franchir les fidèles pour arriver jusqu'à elle.
Pour mériter la contemplation de leur chère déesse, les adorateurs se trouvaient ainsi plongés dans un bain de sensualité un peu kitsch.
Ce type d'initiation est à prendre au premier degré, car, selon le récit du pseudo-Lucien, les fesses de la statue, aussi bien que le muret protecteur qui l'entourait, étaient couvertes par les taches de sperme des jeunes adorateurs. 
Bien plus, étant donné que l'idole de la déesse était peinte de couleurs vives et qu'un artiste du cru se chargeait de les rafraîchir à date régulière, j'imagine ce dernier poursuivant de ses foudres comminatoires tous les fidèles qui s'approchaient et se colletant avec le gardien qui leur permettait contre espèces sonnantes et trébuchantes de serrer dans leurs bras la statue et de se soulager sur la peinture.»
   
   
  Takis THÉODOROPOULOS
L'invention de la Vénus de Milo
Sabine Wespieser éditeur, Paris, 2008
pp 37, 38
   
video : Katie Jane Garside
Queen Adreena, Pretty Like Drugs
 
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 08:26
le journal de Pontormo
« (...)lundi j’ai soupé chez moi 10 onces de pain, de la viande et de la salade.
mardi
mercredi j’ai fait cette tête de mort avec la barbe qui est au dessus de cette figure
jeudi j’ai fait la tête et le bras de cette figure
vendredi j’ai fait le torse.
samedi les jambes et je l’ai finie, j’ai soupé 9 onces de pain, des œufs et des prunes, c’était le 22<juin>.
dimanche
lundi
mardi on défaisait l’échafaudage, mercredi on rebouchait les trous, jeudi j’ai fait ce qui va jusqu’au chœur.
samedi c’était la saint Pierre.
dimanche j’ai déjeuné avec Daniello, il a fait très chaud, il y avait Bronzino, et le soir j’ai soupé avec Piero.
jeudi 4 juillet j’ai commencé cette figure
le soir je suis resté à attendre la viande parce que Battista boitait, c’est la première fois qu’il couchait dehors, et quand son père n’était pas bien, il n’y était pas, tout ça parce qu’il a eu un lit pour dormir, chez Rotella.
vendredi samedi j’ai fini les jambes, dimanche j’ai déjeuné avec Bronzino.
♥le 8 lundi , j’ai fait je ne sais plus quelles lettres et a commencé la diarrhée.
mardi j’ai fait une cuisse, la diarrhée a augmenté, avec beaucoup de bile sanguignolente et blanche, mercredi c’était pire obligé d’y aller 10 fois ou plus, toutes les heures j’en avais besoin si bien que je suis resté chez moi et j’ai soupé un peu de bouillon. Mon Battista était sorti le soir, il savait que je me sentais mal <il n’est pas rentré> ; de sorte que je m’en souviendrai toujours.
jeudi j’ai fait cette autre jambe et quand aux indispositions de mon ventre je suis un peu mieux, j’y suis allé 4 fois, j’ai soupé à San Lorenzo et bu un peu de Greco.
Non qu’il
me semble aller mieux parce que toutes les trois heures me vient le tourment.»
   
   
   
  Jacopo da PONTORMO
Journal
1554-1556
Éditions MIX., 2006
pp 24, 25
illustration : Tim Hawkinson, Bird, 1997. Ongles.
catalogue d'exposition Être nature, Fondation Cartier, 1998
Actes Sud,
p 43

 
   
   
   
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 20:45
  par Marcel de Valoy
   
«Je bande, certes...puisque vous êtes l'art de cercle...»
   
   Marcel de Valoy
   
   
Dimanche 21 septembre 2008. Journées du Patrimoine. Centre hospitalier Sainte-Anne, clinique des maladies mentales et de l'encéphale. Visite des collections, Centre d'étude de l'expression.
   


Centre hospitalier Sainte-Anne
1 rue Cabanis
75014 Paris

   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 06:24
  De l'utlité de la photographie


 «Il n'est pas sûr que la photographie trouve une légitimation en étant d'une quelconque utilité aux hommes. (...) Elle pourrait être considérée comme un simple fait esthétique, sans utilité aucune.»

Jeff WALL
Roy Arden, Jeff Wall
La photographie d'art, expression parfaite du reportage
Art Press n° 251, nov 1999
p 18
 
photographie : Mike & Doug Starn
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 07:03
Image fantôme

 

La main de l'oubli

 
Extrait sonore : Image fantôme - Pavane pour une infante défunte.
(texte d'Hervé Guibert sur une musique de Maurice Ravel)
Jane Birkin, voix.


photographie : Vladimir Clavijo-Telepnev
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 21:20
    La peinture, un art si généralement admiré
«Et qui nierait que la peinture ait pu revendiquer les parts les plus honorables de toutes les choses, tant publiques que privées, tant profanes que religieuses, si l'on ne trouve parmi les mortels aucun art si généralement admiré ? On cite les prix incroyables atteints par les panneaux peints. Aristide de Thèbes vendit un seul tableau cent talents. On dit que le roi Démétrius ne mit pas le feu à Rhodes pour ne pas détruire un panneau de Protogène. On peut donc affirmer qu'une peinture à elle seule délivra Rhodes de ses ennemis. Les écrivains ont recueilli beaucoup de ces histoires qui permettent de comprendre clairement que les bons peintres ont toujours été tenus en grand honneur et en estime auprès de tous, au point que les citoyens les plus nobles et les plus éminents, les philosophes et les rois prenaient non seulement plaisir à ce qui était peint mais aussi à ce qu'ils peignaient.»
   

  ALBERTI
De la Peinture
De Pictura
1435
Macula, Dédale, Paris, 1992

pp.137, 139
peinture : Erina Matsui,  J'aime l'ébichiri, 2003
huile sur toile, 158x126,5cm

 
   
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 15:25
  Texte au sujet de D… qui procède à l’achèvement du monde.
«Il prit donc l’homme, cette œuvre à l’image indistincte et l’ayant placée au milieu du monde, il lui parla ainsi :
« Je ne t’ai donné ni place déterminée (nec certam sedem), ni visage propre (nec propriam faciem), ni don particulier, ô Adam, afin que ta place, ton visage et tes dons tu les veuilles, les conquières et les possèdes par toi-même. La nature enferme d’autres espèces en des lois par moi établies. Mais toi, que ne limite aucune borne, par ton propre arbitre entre les mains duquel je t’ai placé, tu te définis par toi-même. » 




Pic de la Mirandole
Œuvres philosophiques
(De Dignitate hominis)
Paris, PUF, 1993,
pp 5 7


 illustration : Thomas Allen
 
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

attraper les mouches

Fumier