Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:24
 

art animalier

Land art, Sheep art,

ou

LED art ?

 
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 16:17
 «Enlevons les toiles d'araignées...»
  «Enlevons les toiles d'araignées et demain, elles se retrouveront invinciblement à la même place. Oh ! ce que j'en ai de c'métier, non ce que j'en ai... Tenez j'aime mieux mourir.
Cherchons le baume à ces blessures. O araignée ! au lieu de te détruire je vais scruter ton âme. On lui déchire sa toile. Va-t-elle laisser tomber les bras et se répandre en récriminations larmoyantes ? Nullement. Pas de considérations. De toutes ses puissances coagulées en une, elle se porte à l'acte que lui prescrit son instinct divin : elle refait sa toile. Et maintenant , va-t-elle soupirer : «Non, vous savez, tout de même, on a beau être patient...»et se gonfler de son œuvre et en coiffer tout le monde ? Nullement. Elle laisse tomber dans l'oubli son labeur, et, s'installant en son centre, retourne en la contemplation de la divine Majesté. O araignée ! loge-toi dans le plafond de mon intelligence et jamais n'en quitte. Ainsi soit-il.»
           
En 1917, lorsqu'elle entre, à l'âge de 29 ans, dans la communauté bénédictine de Saint-Louis du Temple, pour ne plus sortir de son monastère qu'à l'heure de sa mort en 1962, Marcelle Gallois est déjà une artiste accomplie et une caricaturiste en vue.
Après de longues années de profond silence, la rencontre fortuite en 1931 d'un amateur éclairé, Paul Alexandre, ouvre de nouveau à l'artiste cloîtrée la voie de la création picturale. Il lui commande notamment une série de dessins qu'elle exécute entre 1938 et 1949 : Scènes de la vie conventuelle, 150 petits tableaux à la gouache figurant les activités quotidiennes de la vie monacale -travail, prières, offices- , prescrites par la règle de saint Benoît.

           


           
Marcelle Gallois était son nom. Mais c'est l'artiste Mère Geneviève Gallois  qui peignit  ces scènes. Une exposition lui avait été consacrée au Musée National Port-Royal des Champs  à Magny-les-Hameaux, entre avril et juillet 2008, il y a tout juste un an.
           
           
           
Illustrations extraites du catalogue d'exposition   
           
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 22:57
Nouvelles images pour un nouveau format
 
 
http://www.cinema.philips.com/?ls=gb_en
 
 De nouvelles images : format 21.9 par Philips. Promotion
  Pensez à intervenir à l'aide du curseur sur l'image
  Ouvrir :
- Dop on lighting
- Director on
- VFY supervisor on picture quality

 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 15:17
 


 
Balthus
Le Cerisier, 1940
Collection M. et Mme Henry Luce iii

 
Nicolas Poussin
L'automne (détail), 1660-1664
Paris, Musée du Louvre
 
 
 Est-il encore possible de peindre une femme sur une échelle appuyée contre un arbre ?
 
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 19:24
To the bells Of the cathedral

I am thinking
Of your voice...


 

Tom's Diner

 
Extrait sonore : Tom's Diner
Suzanne Vega

illustration : Automat (1927), Edward Hopper



 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 15:33
Gustave Courbet était-il place Vendôme le 16 mai 1871 ?

 par
 
 source : lemondefr
 
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 15:32
 

Thaïlande, XXIè siècle





Artiste performer



après G. Mathieu,

Yves Klein et d'autres

qui travaillaient devant leur public







Thaïlande

XXIe siècle

   
 Oh, my God !...
 

 
   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 14:02




30  MARS 2009   
  Le Sténopé au Bourget : 3ème petit trou

23   MARS 2009    Circoripopolo Goes Airtistique

22   MARS 2009    Robert FRANK au Jeu de Paume

21   MARS 2009    BRAZIL - HADOPI

20   MARS 2009    Hanne DARBOVEN (1941-2009)

17   MARS 2009    Sophie RISTELHUEBER au Jeu de Paume

16   MARS 2009   JE VEUX VOIR - Joana HADJITHOMAS et Khalil JOREIGE

5   MARS 2009
    Gerhard RICHTER -photographies peintes

3   MARS 2009     BLACK OUT

2   MARS 2009
    KAHN et SELESNICK




Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 09:28
 
Le Bourget (Seine-Saint-Denis) 6 mars-25 avril 2009

C'est la troisième année que la ville du Bourget organise sa rencontre internationale du sténopé. J'avais évoqué ici même sa seconde édition qui présentait des œuvres à la fois variées et souvent étonnantes. Le sténopé, rappelons-le, repose sur une technologie des plus rudimentaires : un petit trou pratiqué sur l'une des faces d'une boîte dans laquelle on aura préalablement disposé un support sensible. Le tout est exposé plusieurs minutes, voire plusieurs heures, devant un sujet. Le résultat n'est pas extactement ce que l'on appelle une photographie : c'est bien plus. En effet, celles et ceux qui pratiquent le sténopé fabriquent leur boîtier et lui donnent donc des particularités qui rendent leurs tirages singuliers.
  1  



 2   3   4  
La question du temps est irrémédiablement liée à celle de la photographie. Pour le sténopé, il s'agit d'une question encore plus cruciale puisque les temps d'exposition sont généralement très longs, étant donné l'étroitesse de l'orifice par lequel passe la lumière. Cette année le thème qui rassemblait les sténopistes était "Plus vite!!!" : quelle contradiction pour des gens qui travaillent précisément sur l'allongement de la captation du temps. Il s'agissait de donner forme à un paradoxe. Dans les œuvres que l'on a pu voir, beaucoup d'engins servant à la locomotion ont été convoqués ou utilisés comme modèle ou instrument, quelquefois pratiqués à la limite de ce que sont les machines-optiques : automobiles, vélos, trains sont générateurs de déplacement et donc de vitesse ; le sténopé, compte tenu de ses spécificités, dans le prélèvement du temps va produire des objets photographiques extravagants, non directement en phase avec la reconnaissance habituelle que l'on a du quotidien. 
     



  5   6   7
Comme les années précédentes des petites photographies représentant les appareils fabriqués par leurs utilisateurs ont été montrées à côté des tirages. Ceci est une excellente initiative qui, d'une part, stimule l'imaginaire du visiteur et, d'autre part, renvoie bien à la dimension du bricolage (au sens noble du terme) qui est essentiel dans la démarche du sténopiste.  Cette année, un vrai appareil est montré sous vitrine. (5) Des dispositifs de présentation ont  également été imaginés afin de mieux faire sentir ou partager le mouvement que supposait une telle incitation : "Plus vite!!!".





  8   9   10
Ainsi, tel artiste (Jean Daubas) aura pensé un protocole de prise de vue en introduisant son appareil de sténopé sur le tableau de bord de sa voiture ; une autre (Caroline Michaud) , travaillant sur les rapports des enfants et des adolescents à la vitesse, montrera ses images sur un support de type ready-made : une roue de bicylette ; un autre encore  (Pierre-Olivier Boulant) accrochera ses tirages sur un mobile, faisant indéniablement un clin d'œil à Calder. Des présentations plus traditionnelles invitent le visiteur à considérer le sténopé dans une dimension désormais patrimoniale, sans doute en tant que genre à part entière. 
     

  11    
 
La Capsule, qui héberge cette année encore l'Exposition Internationale de Photographie au Sténopé est un organisme très dynamique : une résidence d'artiste photographe  vient en effet d'ouvrir.   Marie-Noëlle Leroy, commissaire d'exposition, voit dans la conjonction de ces deux événements, matière à donner foi à son projet de faire vivre cette pratique à la fois si ancienne et si contemporaine.



illustrations :

1. Henry Thomas
2. Pascale Peyret
3. Erwan Xavier
4. Claire Annette Mussard
5. Guy Glorieux
6.
Erwan Xavier
7. Peter Donahoe

8. Jean Daubas
9. Caroline Michaud
10. Pierre-Olivier Boulant (en arrière plan : Matthias Hagemann et 
Peter Donahoe)
11. Lennart Hansson
 
 
 
Plus vite, Troisième exposition internationale de photographie au sténopé
Du 6 mars au 25 avril 2009
Centre culturel André-Malraux, 10, av. Francis-de-Pressensé, 93350  Le Bourget





site de 
La Capsule (résidence pour artistes)-Le Bourget (93) présentant l'exposition.


Artistes présentés : Boulant Pierre-Olivier, France - Bouzard Daniel, France - Daubas Jean, France - Daval Romary, France - Dizel Sabine, France - Donahoe Peter, USA - Flagg Chuck, USA - Glorieux Guy, Canada - Hagemann Matthias, Espagne - Hansson Lennart, Suède - Lallemand Patrick, France - Michaud Caroline, France -
Miller Tom, USA - Mussard Claire Annette, Suisse - Peyret Pascale, France -  Thomas Henri, France - Wiklund Peter, Suède - Xavier Erwan, France

   
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 18:45
 

Circoripopolo goes Airtistique






Circoripopolo goes Airtistique








ATTENTION : Ne pas agrandir la fenêtre sur votre écran pendant l'exécution de la vidéo.

   
 Un clic sur l'image et... on met les mains dans le dos.
 

 
 Circoripopolo


contact
 
Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

attraper les mouches

Fumier