Vendredi 15 juin 2012 5 15 /06 /Juin /2012 19:45
  Joel-Peter WITKIN, BNF Richelieu
witk2012-1 600
   
witk2012-2 600
   
witk2012-4 300 witk2012-3 300
   
  Une exposition du photographe américain Joel-Peter WITKIN est actuellement présentée à la BNF sur le site Richelieu. Étrange phénomène que ce WITKIN : père juif, mère catholique, déclare être croyant. Son monde est baroque, inquiétant, fait d'organisations de corps extravagants, morts ou vivants, mutilés, endommagés, excroissants, recomposés, hermaphrodites ou aberrants. Parfois beaux, très beaux. La part animale y est omniprésente. Les dispositifs sont complexes et relèvent de la connaissance qu'il a de la peinture. Witkin s'inscrit dans la tradition. Tout comme Poussin qui disposait des figures de cire qu'il habillait d'étoffes dans de petites boîtes afin de composer ses tableaux, Witkin prépare scrupuleusement ses dispositifs de prise de vue en faisant des croquis préalables. Tout est dessiné puis construit, photographié. Mais ceci n'est qu'une étape. L'objet photographique sera manipulé de différentes façons : traces manuelles de grattage, rehauts, déchirures, ajouts de matières, etc. Et ces photographies seront parfois  modifiées chimiquement pour partie. La photographie et l'idée de multiples qu'elle suppose deviendra donc paradoxalement un objet singulier, unique. Cet objet, par ses interventions multiples, Witkin l'aide à le sortir des ténèbres, du chaos. "Je ne voulais pas simplement faire des photographies, déclare-t-il, je voulais changer la photographie".
   
witk2012-5 300 witk2012-6 300
   
Cette exposition est présentée de manière somptueuse : quatre-vingt-trois tirages du photographe américain sont montrés mais également, en regard,  un grand nombre de gravures d'artistes prestigieux, sorte de guides spirituels de l'artiste tels Goya, Rembrandt, Lequeu, Gautier d'Agoty, etc., tirages empruntés au département des estampes de la BNF qui sont présentés dans la partie centrale de l'exposition, d'un bout à l'autre de l'espace.
   
witk2012-7 300 witk2012-8 300
   
Rembrandt (1606-0669), Jupiter et Antiope (1659) eau forte, burin et pointe sèche.
 Femme vue de dos, disséquée de la nuque au sacrum, dite l'Ange anatomique
Jacques Fabien Gautier d'Agoty (1716-1785)

 

   
Ne pas aimer le travail de Joel-Peter WITKIN est tout à fait concevable : les images sont dérangeantes, crues, baroques, d'un érotisme souvent malsain ; les corps ne sont pas là pour séduire et leurs fragments sont souvent exposés crûment comme des pièces de viande à l'étal du boucher. Mais ces dispositifs, extrêmement élaborés, référencés, ne relèvent pas du sensationnalisme. Witkin fait état d'une certaine misère que nous partageons tous et qu'il va chercher en l'exacerbant chez les êtres les plus touchés, les plus cabossés par la vie, les plus fragiles jusque dans les dépouilles, les cadavres, les rebuts de la morgue. Il campe des corps fragiles, indigents, débiles, pathétiques, des corps qui inspirent parfois le dégoût mais aussi la compassion. Et puis s'opère un travail de construction autour de ces corps, qui va tenter d'aller débusquer quelque chose relevant de l'ingénu, peut-être d'une certaine grâce, bien enfouie, improbable, quasi inaccessible. Et c'est dans cette tension qu'il faut sans doute essayer d'approcher  l'œuvre de Joel-Peter WITKIN.
   
witk2012-9 300

Joel-Peter Witkin

Enfer ou Ciel

du 27 mars 2012 au 1 juillet 2012

BNF Richelieu / Galerie Mansart, 5 rue Vivienne

 
 
Gravure de Jean-Jacques Lequeu,

Et nous aussi nous serons mères car...; 1793-1794

 

 
   
   
   
Joel-Peter Witkin. Enfer ou Ciel  
   
   
   

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Par espace-holbein
Retour à l'accueil

Commentaires

"Mon seul crime en série est d'écraser mes boîtes de céréales avant de les jeter à la poubelle. Je laisse à toute inspiration le droit de se manifester en moi. c'est ainsi que l'autre jour, à mon réveil, une image s'est imposée. On pourrait en faire une radiographie, mais son sens est plus clair quand on la dessine..." Witkins

 

Sacré bonhomme et sacré travail, cet article donne envie d'aller faire un tour dans cette expo. D'autant que depuis quelques années, je n'ai trouvé mieux pour image sur mon bureau que ceci : http://www.art-forum.org/z_Witkin/Images/JPW_oddity_600.jpg et pour prolonger les pistes et les liens, on peut aussi prolonger la promenade là : http://lejournaldeneon.blogspot.fr/2009/11/joel-peter-witkin.html

 

amicalement

Commentaire n°1 posté par laurent le 16/06/2012 à 12h35

Cette photo citée comme fond d'écran (http://www.art-forum.org/z_Witkin/Images/JPW_oddity_600.jpg) a un côté Diane Arbus (quelque chose de plus "dépouillé" si j'ose dire... à moins que ça ne soit le format carré).

Réponse de espace-holbein le 16/06/2012 à 22h25

attraper les mouches

sommeil comptable

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

zêtes les derniers

fumier

insupportable

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés