Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 15:10
 Daniel KNIPPING, Pallasseum-Berlin
pal2 300

Traversée de Berlin. Dans le quartier de Schöneberg-Nord, se dresse tout d'un coup un énorme immeuble en forme de L, une espèce de Cité Radieuse à la Le Corbusier dont un des membres enjambe la rue tout en absorbant dans le corps même de sa structure un vrai bunker. C'est une construction réalisée en 1977 par l'architecte Jürgen Sawade. Le quartier est populaire et cet immeuble a eu longtemps mauvaise réputation.  Situé sur la Pallasstraße, près de la Postdamerstraße, il était appelé familièrement le "Sozialpalast" et était fréquenté par les junkies et les trafiquants de drogue. Les années ont passé et un travail exemplaire de reconquête de ce quartier et particulièrement de cette unité d'habitation a été faite  par la ville de Berlin et les associations très implantées sur les lieux, relayées par les habitants eux-mêmes. Et le résultat est que les problèmes ont disparu et que cet endroit jouit aujourd'hui d'une image très positive.

  1          
           
Les locataires sont très impliqués dans la gestion du lieu. En 2001, après consultation des habitants, et dans une perspective de réhabilitation de cet ensemble d'habitations,  cette construction sera  rebaptisée le Pallasseum. Elle comprend 514 appartements et abrite 1500 personnes originaires de plus de 40 pays.
 
pal1 300 pal3_300.jpg
  2       3    
           
Dans le cadre de cette politique à la fois sociale et culturelle extrêmement volontariste, une des initiatives d'ampleur parmi les plus récentes est due à un  artiste de trente quatre ans, Daniel Knipping. Cet artiste originaire du sud de l'Allemagne a une formation d'art-thérapeuthe et est également photographe indépendant. Lors de la visite en 2006 d'un foyer de demandeurs d'asile, il remarque l'importance des antennes paraboliques qui ponctuent la façade du bâtiment.  Le phénomène n'a évidemment rien d'étonnant : les populations hébergées sont étrangères et l'antenne parabolique est le lien qui les relie à chacun des pays d'origine et à sa culture. Quelques temps après Knipping découvre le Pallasseum à Berlin. Ces disques blancs et ronds, tous orientés dans la même direction, couvrent la façade de l'impressionnante construction. L'idée d'une installation à l'échelle du bâtiment naît. Il va faire des démarches, entrer en relation avec les associations sur place -qui vont s'enthousiasmer pour le projet- et les habitants, et va finalement obtenir une subvention qui lui permettra de lancer ce travail intitulé  "Von Innen nach Außen". (Du dedans au dehors) .
           
pal4 300
pal5 300
  4       5    
           
pal8_200.jpg pal7 200 pal6 200
  6     7     8  
           
La démarche consiste à rencontrer chaque locataire détenteur d'une de ces antennes et à lui demander de proposer une image  renvoyant à ses goûts, son identité, à ce qui caractériserait son existence ou qui ferait référence à quelque chose d'important ou d'essentiel dans sa vie. Je ne connais pas la formulation exacte de la demande de l'artiste mais en observant les images, on peut supposer quelque chose de cet ordre. Ensuite, Daniel Knipping en fait photographiquement un agrandissement de qualité suffisante puis va faire imprimer sur une bache résistante l'image -arrondie au format du plateau de l'antenne-  , qui lui aura été confiée. Il restera à tendre cette impression ronde -munie de languettes et d'agrafes- sur l'antenne fixée au balcon correspondant à son propriétaire. Même si le «çay» (thé turc, 17) a eu un certain succès, les résultats sont assez variés : des paysages, des enfants, des animaux plus ou moins familiers (le tigre pour un locataire Sri Lankais, 4),  des poupées, des photos de famille, des portraits de jeunesse mais également des fleurs et des écussons de l'équipe de football mais aussi le drapeau de la DDR (ancienne Allemagne de l'est) ou bien encore un Deutschmark agrandi (14 ), etc...
           
pal10 100 pal9 100 pal11 100 pal12_100.jpg pal13 100 pal14 100
  9   10   11   12   13   14
           
Il semble que rien n'ait été simple et qu'un certain nombre de résistances aient animé ces détenteurs d'antennes. En premier lieu, du fait qu'un écran baché devait recouvrir leur antenne, beaucoup se sont inquiétés du risque d'affaiblissement  de la réception de ces chaînes de télévisions lointaines. Afin de convaincre les réticents, l'équipe de Daniel Knipping a dû organiser des séances à partir de vraies antennes déjà bachées. On peut supposer  également que des refus soient liés au rapport que certaines cultures entretiennent à l'image en général et à la leur en particulier. Le constat est que cette initiative est un succès. L'idée est née  courant 2006 et en juin 2010 on a procédé à l'inauguration officielle de installation qui va bien au-delà d'une œuvre artistique. Actuellement 80 antennes ont été décorées et un certain nombre de résidents continuent à demander de participer  à un phénomène qui a été médiatisé.
           
pal18 200 pal19 200 pal20 200
  15     16     17  
           
Les problèmes techniques ont été résolus, notamment la résistance des images à la lumière et aux intempéries (la neige de l'hiver dernier a constitué un bon test...). Daniel Knipping explique que ce qui a motivé son intérêt dans cette démarche artistique -au delà du fait d'une intime collaboration avec les résidents- est qu'il a procédé à une inversion des pratiques. En effet, ces antennes sont des instruments de réception qui ont été converties en émetteurs : «Je me demande ce qui se passe si vous envoyez une image vers l'extérieur» déclare-t-il. Le récepteur (anonyme et blanc) devient émetteur (actif, personnalisé et le plus souvent coloré). Et en effet, derrière chaque image se cache une histoire lancée aux yeux du monde.
           
pal21 300 pal22 300
           
  18                 vidéo personnelle
  19                 vidéo TV.Berlin
           
           
           
           
           
"Von Innen nach Außen", Daniel Knipping
           
           
           

photos extraites du site de Daniel Knipping  : 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13. 

 

photo extraite du blog Hauptstadtblog.de (Claudia Thomas) : 14


photos personnelles : 1, 2, 15, 16, 17. 

 

photo de.wikipedia : 3,

 

photo commons-wikimedia : lien-texte N°1

 

photos extraites du site schoeneberger-norden.de  (photos : wolk) : liens-texte N° 3 et N°4


photo extraite de la plaquette de Daniel Knipping : lien-texte N°2

 

vidéo personnelle : 18

 

vidéo TV Berlin : 19

           
           
           
           
           

Partager cet article

Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

espace-holbein 26/08/2010 10:16



C'est vrai. Généreuse, également.



PhA 25/08/2010 10:40



Une idée simple et belle.



attraper les mouches

Fumier