Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 12:00
 Aujourd'hui, mon blog est mort

Mise à jour, mardi 2 septembre 2014 :

le blog espace-holbein  reprend ses activités à l'adresse suivante :

 

 http://espace-holbein.blogspot.fr

 

Heureux de vous retrouver

 
 barbara-Kruger-pub 2014
 Barbara Kruger, Untitled (Business as Usual), 1987
    Comme une sorte de présage, le dernier article paru sur ce blog s'intitulait Aujourd'hui, le monde est mort et reprenait ainsi le titre de la belle exposition d'Hiroshi Sugimoto encore visible au Palais de Tokyo. C'était il y a un peu plus d'un mois. Entre temps OverBlog a eu la délicatesse d'envoyer un mot à chacun de ses membres-blogueurs (j'entends celles et ceux qui n'avaient pas encore eu la judicieuse idée de payer un tribut à la plate-forme qui les hébergeait si gracieusement). Nos "blogs sont formidables" nous assurait-on et nos "idées créatives". Mais le monde moderne est cruel et "OverBlog se doit aujourd'hui de s’adapter afin d’assurer sa pérennité et son développement". Et après les compliments, la menace feutrée a pointé son nez :"Pour continuer de vous fournir un espace d’expression libre, gratuit et facile d’accès, votre blog espace-holbein.over-blog.org intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité".  La paranoïa (et le mauvais esprit, sans doute) s'emparent alors du blogueur qui s'attend à des choses désagréables et qui a du mal à associer "espaces publicitaires" et "apporter un service de qualité". Et, après une petite respiration rédactionnelle matérialisée par un blanc de ce petit courrier, la menace prend corps, là, toute nette, toute crue : "Afin d’accompagner ce changement, notre offre Premium s’adapte. En tant que membre Premium, vous pouvez choisir de masquer totalement la publicité sur votre blog ou de l'afficher et ainsi de monétiser votre blog grâce à notre Partenariat Droits d'Auteur." Et, un troisième "ou" manque à l'appel : ou payer 30 euros tous les six mois. Notons la clairvoyance d'OverBlog pour qui la publicité constitue bien un handicap, une espèce de virgule brune sur un mur immaculé (puisqu'on aura bénéfice, nous dit-on, à "masquer totalement la publicité"). Mais ils ont bon cœur sur OverBlog : si tu cèdes, ils t'offrent six mois gratuits. Mais il faut que tu réfléchisses vite, tu as jusqu'au 30 septembre (comme le stylo offert quand tu t'abonnes).
  J'ai quand même voulu voir comment ces espaces publicitaires prendraient place au sein de contenus que j'ai construits systématiquement en pensant visuellement chaque page et en essayant  à chaque fois de réfléchir aux rapports qu'entretiennent le texte et l'image. Et puis, évidemment, quel type de publicité, quels effets ces publicités produiraient inévitablement  sur ces contenus :
pub1 2014
 
  Le web s'adapte et les premiers effets montrent une certaine "attention" prêtée à ces contenus : le blog traite d'art contemporain et rend compte souvent d'expositions, d'où l'encart publicitaire placé en haut du bandeau. L'article en cours -début août, à l'époque de l'éclosion de ces publicités- concernait l'exposition Hiroshi Sugimoto, d'où une autre publicité ventant les éditions limitées de lithographies des séries Seascapes et Théâtres évoquées dans l'article. De quoi se plaint-on, pourrait-on dire ? Même si l'argent n'est pas nécessairement sale, ce propos -en rapport à Sugimoto- n'est pas le mien. Ca n'est pas mon choix, mon angle d'attaque (il existe dans les revues d'art une rubrique dédiée au  montant des œuvres). En outre, cette promiscuité apporte une confusion au propos. Un lecteur occasionnel pourra facilement se demander si l'éloge d'une exposition n'est pas destiné à encourager la vente des œuvres d'un artiste, et si le blogueur n'en tirera pas un bénéfice (ce qui ruinerait tout crédit d'une quelconque pensée ou d'une  opinion exprimée par l'auteur).
 
pub3 2014
 
  Ci-dessus, un autre exemple -en bas de page car il y a actuellement quatre publicités par page - concernant des Œuvres d'Art Moderne (avec une majuscule pour chaque mot, ça donne un excédent de valeur marchande).
 
pub2 2014
 
   Mais on peut aussi rencontrer une approche plus grossière pour ne pas dire vulgaire : le blog évoque souvent la photographie et cette publicité "Papier peint photo" montrant l'évidente collusion entre papier peint et photo -à l'encontre de tout ce qui a été développé dans ce blog, enfin je l'espère- contribue à entretenir une idée réellement très pauvre, inculte, de la photographie en général (on notera également la syntaxe vraisemblablement suffisante pour attirer le chaland).
 
pub6 2014
 
  Les rapprochements d'images sont parfois cocasses ou peuvent friser le mauvais goût, c'est selon .  Hier, alors que je feuilletais les pages de mon blog et relisais des articles écrits en 2011, je suis tombé sur  ces deux images artificiellement rapprochées l'une de l'autre : l'une que j'avais choisie (un photogramme du film Eraserhead de David Lynch montrant en gros plan le visage du prématuré) et l'autre, une image publicitaire faisant irruption au tout début de mon article (le visage abîmé d'une femme n'ayant pas eu de chirurgie esthétique -Without Surgery- , accompagné du descriptif  peu ragoûtant de toutes ses tares).
 
 
pub4 2014
 
  Mais rendons grâce au hasard et au pouvoir qu'il a de nous faire rire : entre Sugimoto et Fontana, le grand Yves a insidieusement pris place (c'est bien une exposition d'art contemporain : c'est marqué à côté) mais il a perdu son E et étonnamment les monochromes sont bien là, le rouge, le blanc, le gris mais pas le bleu ! IKB, t'es mort, bien fait pour toi (quel monde cruel, je vous le disais plus haut). OverBlog me l'assurait :"(..).votre blog espace-holbein.over-blog.org intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité"
 
pub5 2014
 
   Et ce service de qualité ne sera pas non plus destiné à améliorer mon orthographe...
 
 
  Alors voilà,  monde cruel, mon dessein à moi ça n'est pas de profiter de ce service de qualité, en tout cas, pas de ces qualités-là. Ce blog a vu le jour en mai 2006 et se sera donc développé sur plus de huit années. Je remercie toutes celles et ceux qui m'ont suivi, accompagné, qui ont commenté, enrichi et m'ont fait découvrir tant de choses.

 

 
 
  Aujourd'hui, mon blog est mort. Je dois avouer que décider de l'arrêter n'a pas été facile. Je dois avouer également que certains dont j'apprécie beaucoup le travail et l'engagement,  comme Philippe Annocque -notamment-, auteur des Hublots, ont pris cette décision avant moi -et ceci pour les mêmes raisons-, ce qui m'a aidé à franchir le pas.
  Un peu plus tard, espace-holbein prendra sans doute une autre forme, ailleurs. Je n'y ai pas encore réfléchi. Et puis finalement, ça n'est pas si grave.
 
 
DS-pub 2014 200
MUSC-pub-2014 400
David Shrigley Missouri University Shooting Club
   
 
 
 
 
   
  J'indiquerai plus tard la nouvelle adresse d'espace-holbein.
En attendant, on peut évidemment installer le petit logiciel gratuit Adblock qui permettra de bloquer toute bannière intempestive, tout pop-up, toute incursion publicitaire.
   
 
 

Mise à jour, mardi 2 septembre 2014 :

le blog espace-holbein  reprend ses activités à l'adresse suivante :

 

 http://espace-holbein.blogspot.fr

 

Heureux de vous retrouver

   
 
 
     

Partager cet article

Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

espace-holbein 02/09/2014 18:55


En effet, vous avez raison...On vit en partie de nos addictions.


espace-holbein continue sa vie à l'adresse :


http://espace-holbein.blogspot.fr


Merci, en tout cas. Au plaisir de partager vos réactions.

Patrice 01/09/2014 10:26


"Tout finit afin que tout recommence ...", ou quelque chose comme ça ...


Au plaisir de vous lire à renouveau ...

espace-holbein 29/08/2014 20:07


Avec grand plaisir ; je n'y manquerai pas.

PhA 29/08/2014 14:58


Vous me donnerez votre nouvelle adresse dès que vous en aurez une, hein !

attraper les mouches

Fumier