Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 07:00
    Cloaca
ni vrai ni faux


«Arrhe est à art ce que merdre est à merde».
Marcel Duchamp

Un petit emballage translucide et soigné. Quelques indications extérieures à la fois manufacturées et manuscrites. Ce que contient cet emballage est manifeste. Nous savons tous ce que c'est. C'est «naturel».
 Et bien non, précisément. Cet excrément est confectionné de la manière la plus artificielle possible. Il s'agit du produit d'une machine à fabriquer du rebus organique, un «cloaca». La machine est perfectionnée et fonctionne très bien. C'est l'œuvre d'un artiste belge, Vim Delvoye qui est l'auteur d'un certain nombre d'autres œuvres très étonnantes et qui nous font réfléchir sur nos pratiques et la représentation des objets qui nous entourent.

  Nombre d’œuvres de Wim Delvoye restent d’ailleurs hantées par la question de l’analité : la série des Chantiers met en scène des canalisations souterraines joliment présentées sur des piédestaux en céramique, et surtout la mosaïque réalisée par l’artiste pour la Documenta IX de Kassel en 1990-1992, utilisant comme motif l’image des excréments de l’artiste. (…) Beaucoup d’artistes de notre temps se sont intéressés au «régime intestinal» de l’art, partie prenante de cette «recherche de la fécalité», caractéristique pour Antonin Artaud des fondements théologiques de notre humaine condition.
Cette perspective possède en effet l’avantage de replacer, généalogiquement, la question du jugement et du goût dans la sphère où elle s’est physiquement constituée : celle du corps, et plus singulièrement encore, celle de ses orifices réputés les plus honteux. Freud l’a brillamment démontré, la primauté occidentale du visuel s’est instaurée sur le refoulement de l’olfactif.


Bernard Marcadé
Il n'y a pas de second degré-
Remarques sur la figure de l'artiste au XXe
siècle
Éditions Jacqueline Chambon, 1999, p 246

    
                   
 Wim Delvoye fait généralement des choses surprenantes, d'une grande exigence  technique et toujours drôles. Nous en reparlerons.
                   
photographie :

-Cloaca
©Wim Delvoye extrait du site cloaca.be
                   

                 

Partager cet article

Repost 0
Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

wattiaux lyse 10/06/2009 00:33

j'aime bien la fusée gothique, la machine à fabriquer des excréments.c'est Jules Verne, tout ça.voyage dans le temps et inventivité.

attraper les mouches

Fumier