Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 07:00
Black Mountain College


Paysage magnifique. Ici se trouve le Black Mountain College. Ce collège est en Caroline du Nord. C'est un petit établissement, en ce début des années cinquante, et pourtant son rôle sera déterminant pour la création contemporaine.
Il a été fondé vingt ans auparavant : en 1933, exactement, au moment de la célèbre Dépression qui faisait rage aux États-Unis. Des rebelles, des ultra-démocrates, des gens hostiles au système d'enseignement de l'époque sont à l'origine de ce qui deviendra le maillon fort des avant-gardes. L'année 1933 est également pour l'Europe une année noire. Mais Black Mountain College va en profiter car Josef Albers doit quitter le Bauhaus, fermé par Hitler et va rejoindre le groupe nouvellement constitué. Albers est quelqu'un d'exceptionnel. Il est peintre et enseignant. C'est un pédagogue hors pair, quelqu'un d'exigeant qui va transmettre l'héritage de la célèbre école du Bauhaus.

Des personnalités de premier ordre vont passer par le BMC : Albert Einstein, Henry Miller, Fernand Léger ou encore le chorégraphe Merce Cunnigham ainsi que le compositeur John Cage ; c'est d'ailleurs là que Cage devait donner sa célèbre pièce 4'33". Cette pièce musicale était constituée de quatre minutes et trente trois secondes de silence. Il avait été inspiré par les tableaux blancs de Rauschenberg, la «white painting».
Une autre soirée avait été organisée et avait été intitulée «Event» . Cette soirée avait duré trois bons quarts d'heure à l'occasion de laquelle John Cage avait prononcé une conférence sur un mode décalé, perché en haut d'une échelle. D'autres artistes lisaient simultanément leurs poèmes du haut d'une autre échelle. Quelqu'un jouait du piano tandis que Rauschenberg remontait un gramophone. Pendant ce temps, Merce Cunnihgham, suivi obstinément d'un chien errant, ainsi que d'autres danseurs, traversaient l'espace.
Ce terme d'«event» est resté un terme générique pour les événements artistiques ultérieurs de ce type.

Le BMC de l'époque est une pépinière de talents, extravagants, hors normes, qui vont travailler ensemble, fonctionner en osmose et produire des OVNIs qui marqueront l'imagination et l'histoire.

Les grands monochromes blancs de la «white painting» de Rauschenberg qui avaient inspiré Cage pour sa pièce 4'33", la Silent Piece, sont exposés chez Betty Parsons en 1951. Une sorte de fulgurance va alors se produire : tout va brûler à l'occasion d'un incendie accidentel.
Rauschenberg quitte d'un coup les États-Unis et voyage, notamment en Europe et en Afrique du Nord. A son retour, il se replonge dans l'univers de la création débridée : les «Combines» vont alors voir le jour.

A demain, peut-être...
illustrations :
*
Black Mountain College, paysage
* Joseph Albers, courtesy of the NORTH CAROLINA STATE ARCHIVES

liens Black Mountain College :

*
Black Mountain College, galerie, photographies
* Black Mountain Project
* Fully awake, autour de BMP
* Fully awake : vidéos de présentation de BMC
* Bridgette Mayer Gallery, les peintres de BMC

* Fondation Anni et Josef Albers : album d'époque
Le Centre Georges Pompidou présente actuellement une exposition qui met en scène des «combine paintings» réalisés par l'artiste, principalement entre 1954 et 1961.

Partager cet article

Repost 0
Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

holbein 11/11/2006 18:40

J'y vais, mais fais gaffe, : faut jamais poser les questions directement, comme ça, tu t'exposes ! ;-))

marc 10/11/2006 20:24

cool interessantviens me dire ce que tu penses de ce que j fais...

attraper les mouches

Fumier