Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 07:00
  L'art c'est la bonne santé

 Un jour, à l’occasion d’une séance d’Anthropométries de l’époque bleue (que j’évoquerai demain), le peintre Georges Mathieu lance à Yves  Klein  : « D’accord pour le mythe, mais où est l’art ?»
— et Yves Klein de lui répondre : « L’art c’est la bonne santé.»
 Klein ajoutera plus tard : « Pour moi la peinture n'est plus en fonction de l'oeil aujourd'hui : elle est en fonction de la seule chose qui ne nous appartienne pas en nous : notre vie.»    La vie, c'est la bonne santé.

 Le 19 octobre 1960 le Saut dans le vide allait donc être mis en scène à Fontenay-aux-roses. L’art étant la bonne santé, Klein, obsédé par la mort, tenait néanmoins à la vie et demanda donc à une douzaine de judokas de le recevoir à l’occasion de ce fameux Saut dans le vide. Ces judokas le rattrappèrent dans une bâche. Le saut fut recommencé plusieurs fois d'affilée afin que l’expression du visage fût juste. Bâche et judokas furent supprimés par un montage photographique…
Rotraut, son épouse, présente lors de l’événement, raconte qu’au terme de quatre ou cinq sauts, Yves était prêt à sauter sans la bâche.
Folle d'inquiétude, elle l'en dissuada.
Klein fit jurer à Rotraut, Shunk et Kender de ne rien dire à propos du filet.
La photographie fut publiée sans date et sans spécification de lieu.

Cette photographie est une image qui annule temps, une image forte d’un désir de paradis. Icare a échappé provisoirement à son destin.

         
illustration : Hendrik Goltzius (néerlandais, 1558-1617). Icare, extrait de The Disgracers, d'après Cornelis Cornelisz van Haarlem (néerlandais, 1563-1638). gravure, 1588  ©The New York Public Library

Le texte introductif est une citation  d'un propos de Pierre Restany dans le chapitre intitulé "1960 : l'année hors limites" , p 32, du catalogue de l'exposition "Hors limites" présentée au Centre Pompidou du 09 novembre 1994 au 23  janvier 1995.
 
L'histoire de ce Saut dans le vide a été racontée par Thomas Mc Evilley, et  les éléments de cette histoire distlllée dans les cinq derniers billets sont empruntés à son article intitulé : Yves Klein, conquistador du vide, p 17, in catalogue de l'exposition Yves Klein, Centre Georges Pompidou, 1983.

liens Yves Klein :

* exposition Centre Georges Pompidou, Paris
* Yves Klein, archives
* Insecula, biographie
* Mamac, Nice
* un texte sur Yves Klein
* artcyclopedia, Yves Klein dans le monde
* Wikipedia
*
biographie détaillée (pdf)

       

Partager cet article

Repost 0
Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

attraper les mouches

Fumier