Mardi 29 septembre 2009 2 29 /09 /Sep /2009 17:26
Belle jeunesse
Parce que le sommeil est frère de la mort, il est parfois difficile, dans la peinture symboliste, de décider qui rêve et qui meurt, qui dort et qui est mort. Les figures souvent émaciées du songe se confondent aisément avec celles de cadavres.



Jean CLAIR
Éloge du Visible
Éditions Gallimard, 1996
p102
   

 
   
Illustration : James Ensor, Squelettes se disputant un hareng saur, 1891
 
   
   

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Par espace-holbein
Retour à l'accueil

attraper les mouches

sommeil comptable

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

zêtes les derniers

fumier

insupportable

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés