Mardi 22 septembre 2009 2 22 /09 /Sep /2009 18:39
Ventres glacés

M. le Maudit – le prototype du petit-bourgeois criminel. Gras et efféminé, il ne se distingue en rien des autres. Il marche dans les rues avec Elsie et lui achète un ballon. Parfois, il la regarde en souriant, presque avec tendresse. A un étalage, il chaparde une pomme et la mange goulûment, comme un enfant. Son ombre se profile sur la colonne d’affichage qui porte l’inscription en lettres gothiques, promettant une récompense pour sa capture. La petite fille aux cheveux blonds lance la balle contre l’affiche. Elle le regarde et dans ses yeux, il n’y a aucune crainte, aucune angoisse. Une singulière beauté, un émerveillement qui, le temps d’un regard, se confondent avec l’amour ou la fascination pour cette ombre qui va la tuer.

 
           
 illustration : Peter Lorre
 

Jean-Michel PALMIER

Berliner requiem

Éditions galilée, Paris, 1976

                                                                     p132
           
 
           
           

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Par espace-holbein
Retour à l'accueil

attraper les mouches

sommeil comptable

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

zêtes les derniers

fumier

insupportable

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés