Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2006 1 24 /07 /juillet /2006 07:00




L'Argentine, toujours.


Une façon, entre mille, de combattre le néant, c'est de prendre des photos.

Julio Cortázar
"Les fils de la Vierge",
nouvelle extraite du recueil :
"Les armes secrètes"
Éditions Gallimard, Paris, 1963, p.133

Partager cet article

Repost 0
Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

holbein 17/08/2006 21:21

Merci Bous pour ton commentaire, et si tu vois Laurence (qui est à Paris), dis-lui plein de choses aimables de ma part ! ;-)
Au plaisir d'échanger à nouveau.

PS : ds le montage, deux images seulement.

Bous 17/08/2006 14:32

Profession reporter, je l'ai vu avec Laurence, justement, une semaine où elle était à Paris. C'est elle qui m'a parlé de ton blog, en me disant que tes billets sur la photo m'intéresseraient sûrement. Elle ne s'était pas trompée, je vais suivre avec plaisir l'évolution de l'espace holbein... (combien d'images dans ton montage ?)

holbein 16/08/2006 13:24

Cortázar-Antonioni.
>Laurence : Merci pour ces découvertes et pour cette traduction autrement plus intéressante que celle de mon post. C''est très étonnant qu'un traducteur puisse prendre autant de liberté avec un texte (notamment dans les rajouts ou suppression de phrases ou de paragraphes).

>Jacques : c'est avec plaisir que l'on va faire un nouvel adepte de Cortázar...

>Axel : Super film, en effet. Et oui, comment ne pas se souvenir de Jane ? ;-) Sublime...

>Bous : ouais, super film (je sais que Laurence est, aussi, fan de Profession : Reporter, du même Antonioni...)
Jane, l'Anglaise la plus française des british, traverse le film pour notre plus grand plaisir. Merci pour la précision, sur la couleur de cheveux et pour les robes. C'est marrant.
Yes, la photo c'est un petit montage modeste.
Merci et à bientôt...

Bous 15/08/2006 21:02

Oui, Jane en blonde, sa copine en brune : l'histoire dit qu'Antonioni leur avait demandé de se teindre chacune dans l'autre couleur de cheveux... Il avait aussi fait peindre leurs robes : les couleurs originales ne lui plaisaient pas. Surtout, le film avec fait scandale parce que Jane apparaissait nue... Un chef-d'oeuvre, ce film ! La photo, c'est un montage perso ? blog très intéressant.

Axel 13/08/2006 17:46

Super film, Blow up ! British ,le photographe et ses modèles...Je crois même qu'il y a Jane Birkin dedans.

attraper les mouches

Fumier