Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 09:28
 
Le Bourget (Seine-Saint-Denis) 6 mars-25 avril 2009

C'est la troisième année que la ville du Bourget organise sa rencontre internationale du sténopé. J'avais évoqué ici même sa seconde édition qui présentait des œuvres à la fois variées et souvent étonnantes. Le sténopé, rappelons-le, repose sur une technologie des plus rudimentaires : un petit trou pratiqué sur l'une des faces d'une boîte dans laquelle on aura préalablement disposé un support sensible. Le tout est exposé plusieurs minutes, voire plusieurs heures, devant un sujet. Le résultat n'est pas extactement ce que l'on appelle une photographie : c'est bien plus. En effet, celles et ceux qui pratiquent le sténopé fabriquent leur boîtier et lui donnent donc des particularités qui rendent leurs tirages singuliers.
  1  



 2   3   4  
La question du temps est irrémédiablement liée à celle de la photographie. Pour le sténopé, il s'agit d'une question encore plus cruciale puisque les temps d'exposition sont généralement très longs, étant donné l'étroitesse de l'orifice par lequel passe la lumière. Cette année le thème qui rassemblait les sténopistes était "Plus vite!!!" : quelle contradiction pour des gens qui travaillent précisément sur l'allongement de la captation du temps. Il s'agissait de donner forme à un paradoxe. Dans les œuvres que l'on a pu voir, beaucoup d'engins servant à la locomotion ont été convoqués ou utilisés comme modèle ou instrument, quelquefois pratiqués à la limite de ce que sont les machines-optiques : automobiles, vélos, trains sont générateurs de déplacement et donc de vitesse ; le sténopé, compte tenu de ses spécificités, dans le prélèvement du temps va produire des objets photographiques extravagants, non directement en phase avec la reconnaissance habituelle que l'on a du quotidien. 
     



  5   6   7
Comme les années précédentes des petites photographies représentant les appareils fabriqués par leurs utilisateurs ont été montrées à côté des tirages. Ceci est une excellente initiative qui, d'une part, stimule l'imaginaire du visiteur et, d'autre part, renvoie bien à la dimension du bricolage (au sens noble du terme) qui est essentiel dans la démarche du sténopiste.  Cette année, un vrai appareil est montré sous vitrine. (5) Des dispositifs de présentation ont  également été imaginés afin de mieux faire sentir ou partager le mouvement que supposait une telle incitation : "Plus vite!!!".





  8   9   10
Ainsi, tel artiste (Jean Daubas) aura pensé un protocole de prise de vue en introduisant son appareil de sténopé sur le tableau de bord de sa voiture ; une autre (Caroline Michaud) , travaillant sur les rapports des enfants et des adolescents à la vitesse, montrera ses images sur un support de type ready-made : une roue de bicylette ; un autre encore  (Pierre-Olivier Boulant) accrochera ses tirages sur un mobile, faisant indéniablement un clin d'œil à Calder. Des présentations plus traditionnelles invitent le visiteur à considérer le sténopé dans une dimension désormais patrimoniale, sans doute en tant que genre à part entière. 
     

  11    
 
La Capsule, qui héberge cette année encore l'Exposition Internationale de Photographie au Sténopé est un organisme très dynamique : une résidence d'artiste photographe  vient en effet d'ouvrir.   Marie-Noëlle Leroy, commissaire d'exposition, voit dans la conjonction de ces deux événements, matière à donner foi à son projet de faire vivre cette pratique à la fois si ancienne et si contemporaine.



illustrations :

1. Henry Thomas
2. Pascale Peyret
3. Erwan Xavier
4. Claire Annette Mussard
5. Guy Glorieux
6.
Erwan Xavier
7. Peter Donahoe

8. Jean Daubas
9. Caroline Michaud
10. Pierre-Olivier Boulant (en arrière plan : Matthias Hagemann et 
Peter Donahoe)
11. Lennart Hansson
 
 
 
Plus vite, Troisième exposition internationale de photographie au sténopé
Du 6 mars au 25 avril 2009
Centre culturel André-Malraux, 10, av. Francis-de-Pressensé, 93350  Le Bourget





site de 
La Capsule (résidence pour artistes)-Le Bourget (93) présentant l'exposition.


Artistes présentés : Boulant Pierre-Olivier, France - Bouzard Daniel, France - Daubas Jean, France - Daval Romary, France - Dizel Sabine, France - Donahoe Peter, USA - Flagg Chuck, USA - Glorieux Guy, Canada - Hagemann Matthias, Espagne - Hansson Lennart, Suède - Lallemand Patrick, France - Michaud Caroline, France -
Miller Tom, USA - Mussard Claire Annette, Suisse - Peyret Pascale, France -  Thomas Henri, France - Wiklund Peter, Suède - Xavier Erwan, France

   

Partager cet article

Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

attraper les mouches

Fumier