Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 07:11
Humanit(ART) : le design au service des pauvres

    1       2  
           
Un nouveau cas de plagiat dans le monde de l'art. Encore un indélicat qui cherche (sans imagination) à s'enrichir sur le dos d'artistes renommés qui ont travaillé dur pour se faire reconnaître. Le scandale ne fait que commencer.
Vous avez sans doute en mémoire le travail remarquable de l'artiste polonais Krzysztof Wodiczko qui a développé dès 1988/89 ses Homeless Vehicles, charmants véhicules utilitaires à l'usage des SDF et exposés dans les meilleures foires d'art contemporain et musées internationaux (photos 3 et 4).

           


    3       4  
           
Ne voilà-t-il pas, il y a quelques jours, que je découvre cette  création d'un énergumène free-lance malaysien (photos 1 et 2): pâle copie complètement trash du superbe objet de Wodiczko. Un peu comme si un Miroslav Tichý s'essayait à faire du Matthew Barney. Il s'agit vraisemblablement d'un type opportuniste qui veut à la fois se faire connaître et se faire de la thune en surfant sur la vague bénéfique de la crise. C'est dans l'air du temps, la crise : tout est permis ; la caution est mondiale. Salauds de pauvres ! Ils se sentent plus. Ils sont décomplexés. Plus aucun respect.
           
Krzysztof Wodiczko créait, lui, des objets élégants, ce qui n'excluait pas l'efficacité et l'utilisation adéquate qu'en faisaient les vrais pauvres (voir le malheureux black, devant la Trump Tower, photo 5). Et puis ça se passait en dehors de la crise. Un vrai artiste d'avant-garde, Wodiczko. Sans compter que Wodiczko c'est un artiste qui travaille beaucoup. C'est quelqu'un qui pense  tous ses projets dans le détail. Et des projets humanitaires, il en a beaucoup. L'autre, le type de Malaysie : un copiste, un petit maître, un plagiaire.
          5  
           
 
   6    7    8
           
Mais le plus étonnant c'est que la démarche artistique de Krzysztof Wodiczko a donné des idées à d'autres, des designers, qui ont lancé un concours de véhicules pratiques et légers pour sans abris : Shelter in a cart. Les résultats sont extraordinaires (c'est fou l'imagination décomplexée) : des trucs qui ressemblent souvent à des caddies ou à des poubelles, mais en plus propre.
           

   9    10    11
     
Cynisme ou souci de rentabilité ? Et l'art dans tout ça ? Il ne s'agit pas d'arte povera, bien sûr. Le marché de l'art s'adapte. Et cette crise qui nous force à bousculer nos repères, à bouger nos limites, à esthétiser la réalité. La faute à qui ? Z'avaient qu'à pas : salauds de pauvres !
           
           
           
Tous les résultats du concours Shelter in a cart : ici.
photos 6, 7, 8, 9, 10, 11 : extraites du site designboom.com.
photo 5 : extraite du site Media art net.
photos 3 et 4 : extraites du site du MAC-Lyon.
 
 
Et ce type(1, 2) qui cherche à exister dans la cour des grands ? Trouvé ici.
(putain d'avenir, ça laisse un goût amer)
 
 
 
           

Partager cet article

Repost 0
Published by espace-holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

attraper les mouches

Fumier