Mercredi 28 mai 2008 3 28 /05 /Mai /2008 17:25
Jean Clair
(...) Je me rappelle avec déplaisir que l'an dernier, à pareille époque, l'un des deux oiseaux, chétif, incapable de prendre la nourriture que sa mère lui ingurgitait, était mort au bout de quelques jours. Par peur de déranger le nid, j'avais négligé d'enlever le petit cadavre. Au bout de deux semaines, son frère, déjà vigoureux, s'est mis à dépérir, a cessé progressivement de bouger, de se hisser sur ses pattes, d'agiter les ailes et de tendre le cou, puis a fini par mourir à son tour. Soulevant les deux corps, je me suis rendu compte avec horreur que tous deux avaient été dévorés par de minuscules formes ovoïdes blanchâtres, des asticots, des larves de l'omniprésente Musca domestica. Le premier cadavre avait, par ma négligence, provoqué la mort du second (...).


Jean Clair
Journal atrabilaire
Gallimard, collection folio, p. 129




 
Jean Clair, essayiste et conservateur général du patrimoine, entre à l'Académie Française.

LE MONDE | 23.05.08
 
 

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires - Par espace-holbein
Retour à l'accueil

attraper les mouches

sommeil comptable

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

zêtes les derniers

fumier

insupportable

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés