Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 12:40
 
  Valeur de l'art 
rembrandt1-300.jpg vanuatu1-300.jpg
 La Leçon d’anatomie du Dr Tulp, 1632, Rembrandt Dent de cochon -Vanuatu-
(voir Définition de l'art)
 
Un habitant du Vanuatu se servira vraisemblablement d'un tableau de Rembrandt (s'il en trouvait un) pour fabriquer une séparation ou une paroi de l'enclos pour ses cochons. Un habitant de la vieille Europe ou des  États-unis d'Amérique utilisera peut-être cette dent de cochon pour caler un pôt de fleur  dans son jardin ou bien sur le rebord de sa fenêtre.
   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

espace-holbein 14/12/2007 18:39

* «(...) peut-être pour un Vanuatien la cabane aux cochons c'est un lieu de monstre.» :«Se faire des monstres de tout, s’exagérer les difficultés de toute chose» (Rousseau) -> se faire des monstres, c’est donc compliquer une situation, l’aggraver. Rembrandt addicted  : de l'art ou du cochon ?------------------------------------------------------------Cher Bertrand, Morphée est de bons conseils... Il y a un moment que j'apprécie énormément dans la vie (excepté dormir ;-) c'est précisément le  court instant qui précède l'endormissement, le moment où nous sommes dans un entre deux. C'est un moment très fécond durant lequel les choses s'éclaircissent souvent et me préparent agréablement au lendemain...Merci de vos réflexions.Cette dent est effectivement magnifique, surtout pour un spécialiste comme vous l'êtes.

Bertrand 14/12/2007 01:27

Quelle magnifique dent. J'ai rarement observé de telles circonvolutions... Valeur de l'art ? Je ne peux m'empêcher de penser aux notions de globalisation. Ce qui est rare ici ne l'est pas ailleurs. Et les flux changent la notion de valeur et déboulonnent de leur piedestal certaines oeuvres ou créations. Comme ces Allemands ou Hollandais qui copiaient, au XIXe siècle, les coquillages de certaines côtes d'Afrique ou d'Iles d'Océanie, pour les remplacer par de pâles imitations en porcelaine. La gestion de la rareté fait aussi partie du jeu. Rien de bien nouveau pour gérer l'offre et la demande comme dans n'importe quelle transaction business. Rôle des galeries qui gèrent la pénurie... et/ou le niveau de qualité des créations...Les effets de mode. La valeur est une notion fluctuante. Les photos négligées hier prennent de la valeur puis baissent. Tel mouvement est sous les feux de la rampe puis s'éclipse.La puissance créatrice peut jouer un rôle. Ces artistes ayant introduit une rupture dans l'art, dans leur art. Une puissance d'innovation...Une transformation des codes en vigueur... pour contribuer à renforcer la valeur. A la démultiplier pour la création à l'origine du virage...Mais cette dimension innovante reste appréciée en fonction de nos schémas mentaux occidentaux, en comparant avec notre univers. Autrement comment ne pas apprécier l'avant-gardisme des oeuvres africaines. Mais cela reposerait la question de l'art et de l'artisanat pour certains ?Ou de l'art et de l'ethnographie... où la valeur des biens joue au Yo-yo.Quelques divagations avant d'aller rejoindre Morphée.Bien amicalement,

fal7i 12/12/2007 22:48

je ne crois pas.il se peut que certains Vanuatiens le fassent, comme certains Européens et États-uniens feraient sans doute pour l'objet vanuatien.je ne peux que parler de ce que je sais, oui les Européens et États-uniens ne jetteraient pas ça à la poubelle, et, au bénéfice du doute, mais le doute est entre plaisir et savoir, lui trouverait une place d'objet d'art, dans le jardin, sur la commode ou le buffet, ou dans les chiottes à côté de la collection d'Actuel.Ah, oui, finalement tu as raison, peut-être pour un Vanuatien la cabane aux cochons c'est un lieu de monstre.bises

attraper les mouches

Fumier