Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 11:45
  Christophe de BRESSIEUX
galerie Tanya Haddad
jusqu'au
21 juillet 2007



de-bressieux-200.jpg Christophe de Bressieux est un artiste qui a montré  peu de choses jusqu'à présent, si ce n'est dans des lieux assez inhabituels ou dans des circonstances  souvent particulières. Son travail se caractérise par une production  éclectique et particulièrement énigmatique dans ses centres d'intérêt et la mise en scène de ses œuvres.
La galerie Tanya Haddad lui donne aujourd'hui l'occasion de montrer des travaux purement photographiques d'une grande sobriété et d'une grande force. Il s'agit d'une série intitulée L'Envol de la Mésange présentant de très grands tirages du petit oiseau apparemment mort, sans blessure apparente. Une belle forme propre, délicate, où la notion d'espace est à la fois perturbée par l'immensité du sujet et la neutralité du fond. Les points de vue sont variés d'un tirage à l'autre et la mise au point est faite à chaque fois sur un détail différent de la mésange : tantôt une plume particulière de l'aile, tantôt le bec ou bien encore le duvet du ventre jaune ou le gris bleuté d'une patte.

Le titre de cette série est énigmatique :
L'Envol de la Mésange. Il y a en effet une contradiction à nommer "envol" une représentation figée et définitivement figée puisqu'il s'agit d'un petit animal sans vie. Nous sommes vraisemblablement en présence d'une des nombreuses variantes des Vanités si chères au XVIIe siècle. Le précieux petit animal aux couleurs délicates dont la particularité est de voler -chose que l'homme ne fera jamais- est pétrifié, figé dans la mort, tout en gardant à la fois son intégrité physique et toute l'étendue de sa séduction.
La taille exagérément grande de l'oiseau représenté sur les tirages renvoie à l'échelle humaine et le spectateur à ses propres interrogations. Et c'est bien là que ce travail exerce une grande force dans sa retenue, sa sobriété et son pouvoir de conviction.
                   
                   
photographie de l'auteur
(
œuvres : photographies couleur sous diasec)


galerie Tanya Haddad,
7
place Jean Grandel,92230 Gennevilliers
jusqu'au 21 juillet 2007
                   
                   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

holb 20/06/2007 07:22

C’est un artiste assez surprenant : j’avais vu, il y a deux/trois ans, une expo intitulée «Les inmontrables» à Dieppe où il présentait des tirages photographiques un peu mal fichus montrant des boîtes de purée ou de nouilles alignées sur des rayons dans un hypermarché  et l’on repérait sur ces paquets des petites illustrations ou de petites photos collées furtivement par ses  soins sur certains emballages et en total décalage avec le produit vendu. Dans l’expo, à côté des photos épinglées au mur était écrit : «Suite de l’expo, rayon démaquillants (ou pates alimentaires, ou autre), supermarché Auchan, Dieppe.»Il existe aussi une vidéo (que je n’ai pas vue) qu’il a tournée dans un chenil ou à la SPA montrant des plans de chiens qui hurlent, et au montage il a intercalé des airs d’opéra filmés chantés par des ténors et des cantatrices connus. C’est paraît-il à la fois drôle et inquiétant.

Thilo 19/06/2007 15:23

Je ne connaissais pas le travail de cet artiste, mais la description qui en est faite ici me pousse à en savoir davantage. Merci pour cette découverte !

attraper les mouches

Fumier