Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 10:02
Mutatis, mutandis

mutatis1-250.jpg
Une exposition Tetsumi Kudo ouvre ses portes ces jours-ci à La Maison Rouge.

Au même moment, Antoine de Galbert a choisi d'extraire quelques pièces de sa collection pour faire écho à ce monde si particulier de l'artiste japonais, mort en 1990.
Mutatis, mutandis, c'est le titre de cette exposition parallèle, qui pour n'être que parallèle n'en est pas moins passionnante.

L'exposition est présentée sur trois niveaux et montre aussi bien des œuvres d'artistes qui appartiennent désormais au patrimoine, comme Bellmer, que d'autres, moins connus.

Ce monde si particulier de Tetsumi Kudo, comment le décrire ? C'est un monde de l'organique, un monde de prolifération, d'excroissances, un monde de formes exubérantes, de formes en évolution, non-définitives ; ce monde peut être visqueux, coulant, variable mais également contenu, emprisonné. La putréfaction (liée au corps, aux humeurs, à l'organique) n'est jamais loin. La contagion non plus. Métastases, coulures, engloutissement, fumées, lambeaux, corps en pièces détachées, vers, escargots qui bavent et laissent des traces. Les lumières sont froides, glauques ou fluorescentes. Artificielles. Comme les fleurs en plastique. Imputrescibles, elles. Le corps malmené, attaqué, ficelé ; phallus répété à l'infini, conjuration d'une impuissance à être. Un dégoût, une révolte. Mais une poésie qui s'en dégage.

mutatis2-100.jpg mutatis3-100.jpg mutatis4-100.jpg mutatis5-100.jpg mutatis6-100.jpg
1 2 3 4 5
Antoine de Galbert a réuni, pour l'occasion, des pièces étonnantes qui constituent une véritable caisse de résonnance dont la force est d'exister à part entière, face à l'imposante présence de Tetsumi Kudo.

mutatis7-100.jpg
mutatis8-100.jpg mutatis9-100.jpg mutatis10-100.jpg
6 7 8 9 10
Ce qui fait la force du travail de Kudo Tetsumi, nous allons le retrouver, ou en déceler des traces dans les œuvres présentées ici. L'installation de Gelatin (7),"Operation Rose" regroupant plusieurs artistes, montre des préoccupations en rapport avec le corps humain et son exposition décalée, versant médical. Dans les deux sculptures de Daniel Firman "Sitting" (photo en haut), nous allons retrouver cette explosion d'objets, ce chaos, cette exubérance, cette prolifération anarchique. L'excroissance inquiétante (et drôle?) dans la sculpture d'Erwin Wurm (1), "Home". Prolifération, métastase et liquides coulant et souci de la putréfaction dans les "Mannequins imputrescibles, 150 000 gouttes" (6) chez Henri Ughetto. Corps imposant, en mutation, une pourriture devenant paysage dans la sculpture de John Isaac, "Is More Than This ? " (8). Liquide grouillant, insectes et prolifération des humeurs dans la vidéo de Michel Blazy (10), "Voyage au centre". Étonnantes également ces sculptures recouvertes de peau de porc, "les autrules" de Jackie Kaiser qui sont des corps en devenir, boursoufflés d'excroissances, des schémas improbables sur velours rouge (9).
Formes glandulaires, organiques-dures mais coulantes d'Elsa Sahal "le bon larron" qui perturbent les codes du dur, du mou, du minéral et de l'organique (3). Et puis, il y a cette série incroyable, forte et bouleversante de photographies de Guillaume Herbaut, "Urakami", (4, 5) faisant directement référence aux conséquences sur les corps de Japonais exposés, de cette bombe de 1945. Des corps endommagés, des blessures irrémédiables.
Il faudrait citer tous les autres : Bellmer, Dado, Richard Jackson avec "Toy Bear" et ses épanchements et coulures traversant le corps directement de la bouche à l'anus ; Yayoi Kusama, Dominique Figarella et ses tableaux-sculptures faits de chewing-gums ou de sparadraps. etc.

Mais, inutile de dire que toutes ces œuvres livrent beaucoup plus, ou bien autre chose. Elles invitent à la curiosité ; celle de découvrir des personnalités.

photographies :

photo en haut :Daniel Firman "Sitting"

1.
Erwin Wurm , "Home".
2.Peter Buggenhout "The Blind leading The Blind"
3.
Elsa Sahal "le bon larron"
4.Guillaume Herbaut, "Urakami"
5.Guillaume Herbaut, "Urakami"
6.Henri Ughetto,"Mannequins imputrescibles, 150 000 gouttes" .
7.Gelatin,"Operation Rose"
8.John Isaac, "Is More Than This ? "
9.Jackie Kaiser, "les autrules"
10.Michel Blazy, "Yoyage au centre"

photographies de l'auteur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pop 20/02/2007 22:23

Prochain vernissage 6 mars: bof. Vernissage 16 mars: ça devrait se faire, disons vernissage classique. Vernissage 25 avril: a coup sur alcools et tout le reste.

holb 20/02/2007 21:40

Pourquoi pas ?
Mes conditions : des alcools fins les jours de vernissage...
;-)

pop corn 19/02/2007 16:45

Je vous confierais bien un jour la rédaction d'un texte sur mon travail. Pour une plaquette, une préface..

attraper les mouches

Fumier