Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 09:46
Pape Innocent X
Images sans voix

«Peindre le cri plutôt que l'horreur», c'est ce que déclarait Francis Bacon à David Sylvester en 1976.

Cette phrase est restée célèbre. La peinture de Vel
ázquez contient, tout en elle, ce potentiel prétexte à une décharge. Tout en son regard.

Bacon dans son
Etude du Portrait du pape Innocent X d'après Velázquez efface le regard et toute cette puissance contenue va basculer vers la béance de cette bouche. Ce sans fond, cet innommable.
Francis Bacon n'est évidemment pas le premier à s'attarder sur la représentation du cri et cette préoccupation continuera, sans doute, à animer le quotidien d'un certain nombre d'artistes à venir. Mais chez Bacon cette question a pris une ampleur telle qu'elle semble surdéterminer tout un pan de sa peinture.

Les formes de cette expression, il les recherchera dans la peinture (de Velázquez, par exemple, en radicalisant la démarche comme dans ce "Head" de 1949-à gauche-, dans lequel tout se brouille à l'exception du trou béant, central, noir et hurlant) mais également dans le cinéma lorsqu'il reprendra la célèbre image de la nurse hurlante du film "Le Cuirassé Potemkine" de Serguei Eisenstein : "Study for the nurse in the film Battleship Potemkin"
   
 
On retrouvera cette quête dans son appropriation de thèmes classiques comme celui de la crucifixion, par exemple, dans "Trois études de figures au pied d’une Crucifixion".
Mais chez Bacon, cette question restera une préoccupation de peintre :
         
«Auparavant, j'avais acheté ce très beau livre colorié à la main sur les maladies de la bouche, et quand j'ai fait le Pape criant, je ne voulais pas le faire de façon dont je l'ai fait : je voulais faire la bouche, avec la beauté de sa couleur et tout le reste, semblable à l'un des couchers de soleil ou autre chose de Monet , et pas simplement le Pape criant. Si je le refaisais,-et j'espère que grâce à Dieu, je ne le referai jamais- je le ferais comme un Monet».


déclaration de Francis Bacon
"L'Art de l'impossible"
Francis Bacon, entretiens avec David Sylvester

Éditions Skira, 1976, p 16
Illustrations :
- Francis BACON, Etude du Portrait du pape Innocent X d'après Velazquez, 1953 . Huile sur toile, 153 x 118.1 cm, Des Moines Art Center, Iowa
- Diego VELAZQUEZ, Innocent X, 1650 . Galleria Doria-Pamphili, Rome
- Francis BACON, Head VI, 1949 huile sur toile, 93.2 x 76.5 cm, Arts Council of Great Britain, Londres
- Francis BACON, Study for the nurse in the film Battleship Potemkin, huile sur toile, Städel Museum, Francfort
- Francis BACON, Trois études de figures au pied d’une Crucifixion, triptyque, huiie et pastel sur isorel, chaque panneau : 94x74 cm
Londres, The Tate Gallery
 

extraites du site WebMuseum, Paris :
* Bacon
* Velazquez


Partager cet article

Repost 0

commentaires

dissertation 22/10/2009 14:43


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_______________________

dissertation


attraper les mouches

Fumier