Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 07:04
  Clémence Périgon : Disparaître à répétition
corps et paysage

Chaque vidéoperformance est un plan fixe de trente minutes. Un personnage s’émiette et vous embourbe en d’incessantes disparitions. Un (non-)mouvement devient un temps. Les divisions temporelles s’étirent, gonflent ou s’aplatissent faisant perdre ou retrouver à chacun des protagonistes - herbe, bras, nuage, tapis…- une identité qui ne sera plus jamais la sienne…mouvante à souhait. Aussi, les choses ne se brouillent pas, elles s’indéfinissent.
     
  Clémence Périgon est née  en 1978. Elle est Française. Les images présentées ici sont des captures d'écran de vidéoperformances qu'elle pratique à l'extérieur. Lorsque l'on se trouve devant l'écran, l'oeuvre à regarder  ressemble à une photographie. Immobile comme une photographie, ou presque. Silencieux comme une photographie, ou presque. Seul le frémissement léger de quelques feuilles nous indique qu'il s'agit d'une scène filmée. Le plan est fixe, et dure trente minutes exactement. Nous voyons un corps, celui de Clémence Périgon, enlaçant un arbre dans le lointain ou un poteau télégraphique ; ou une tête qui émerge d'un tas de rondins de bois ou bien de la surface d'un étang, mais rien ne bouge.

Un autre s’éternise entre les choses et sans mouvement… Ainsi, les Pose sont des paysages - presque des tableaux - à l’intérieur desquels une figure immobile s’agrippe ou flotte. Son immobilité vous fait croire à un arrêt sur image mais son arrêt est dans l’image.
   
Liens Clémence Périgon  :
* Clémence Périgon, site perso
* Biennale des jeunes créateurs d'Europe et de la Méditerranée
* Groupe Laura
* CV de Clémence Perigon


photographies extraites du catalogue de l'exposition "J'en rêve", Fondation Cartier Éd. ACTES SUD, p152, 153.  ©Clémence Périgon
     
texte-citation : Clémence Périgon, 21 janvier 2003, site personnel, extraits
     

Partager cet article

Repost 0
Published by holbein - dans espace-holbein
commenter cet article

commentaires

attraper les mouches

Fumier